The Improbable War. China, the United States & the Logic of Great Power Conflict

Ce livre vient utilement contribuer aux débats en cours sur la stabilité du système international suite à la montée en puissance de la Chine et la réduction du rôle des Etats-Unis. Loin des élucubrations des « géopoliticiens » de tous poils, il livre ainsi une très belle démonstration de la nécessité de maîtriser une large littérature scientifique pour étudier raisonnablement les phénomènes stratégiques.

War and Technology

Dans ce nouvel ouvrage, le prolifique écrivain militaire britannique Jeremy Black, aborde de front les relations entre la technologie et la guerre, son objectif étant de sortir du déterminisme qui fait de la supériorité technologique l’explication monocausale de l’expansion occidentale et de sa supériorité militaire.

Democratic Militarism. Voting, Wealth and War

Dans ce brillant ouvrage, l’auteur avance que quand les démocraties se lancent dans des guerres inutiles, ce n’est pas à cause d’une capture du processus décisionnel par les élites, d’une propagande indue, ou de l’effondrement des relations civilo-militaires. Au contraire, ces guerres inutiles sont la conséquence du fonctionnement intrinsèque de la démocratie.
En effet, les Etats démocratiques, en particulier ceux où les inégalités économiques sont les plus fortes, ont réduit le coût de la guerre pour l’électeur médian au minimum, ce qui encourage des comportements militaristes ou d’agression pouvant conduire à des tragédies.

Guerre et psychologie

Dans cet ouvrage, Michael D. Matthews, officier de l’Air Force, enseignant-chercheur en psychologie et professeur à l’académie militaire de West Point, tente de montrer la manière dont la psychologie, en tant que discipline, va avoir une influence croissante sur la préparation et la conduite des opérations militaires. Le résultat est un ouvrage un peu trop…

Men at War: What Fiction Tells Us About Conflict, from the Iliad to Catch-22

Dans ce nouveau livre, le décidément prolifique Christopher Coker cherche à rendre compte de « l’essence de la guerre en tant que phénomène culturel, à travers ses codes existentiels tels que représentés par 25 figures littéraires », l’un des aspects traités dans un autre de ses ouvrages. Si l’idée peut paraître saugrenue à un militaire, qui connaît…