Democratic Militarism. Voting, Wealth and War

Dans ce brillant ouvrage, l’auteur avance que quand les démocraties se lancent dans des guerres inutiles, ce n’est pas à cause d’une capture du processus décisionnel par les élites, d’une propagande indue, ou de l’effondrement des relations civilo-militaires. Au contraire, ces guerres inutiles sont la conséquence du fonctionnement intrinsèque de la démocratie.
En effet, les Etats démocratiques, en particulier ceux où les inégalités économiques sont les plus fortes, ont réduit le coût de la guerre pour l’électeur médian au minimum, ce qui encourage des comportements militaristes ou d’agression pouvant conduire à des tragédies.