Quels sont les meilleurs éditeurs anglo-saxons?

L’un de mes étudiants m’a demandé un classement subjectif des éditeurs anglo-saxons par thèmes. Comme tout le monde, j’ai ma petite hiérarchie informelle des éditeurs, mais j’ai trouvé amusant de formaliser mes préférences, que je livre ainsi au jugement critique des lecteurs. Je me livre seulement à un « Top 5 » mais la hiérarchie est indicative: on peut trouver d’excellentes publications chez d’autres éditeurs. De plus, être cinquième dans ce classement subjectif n’est pas une place d’honneur: tous les éditeurs cités ici publient des ouvrages dont la qualité est reconnue internationalement et sont à recommander sans aucune arrière-pensée.

Relations Internationales

  1. Cambridge University Press
  2. Princeton University Press
  3. Oxford University Press
  4. Cornell University Press
  5. Routledge

Commentaires. La hiérarchie est ici très traditionnelle: Cambridge UP est l’éditeur de référence pour les ouvrages généralistes de relations internationales, et a publié la plupart des ouvrages les plus importants de la discipline au cours des 30 dernières années. Cambridge UP est suivi de près par Princeton, qui publie très peu de livres, mais du meilleur niveau mondial. La compétition entre les deux est très serrée, et je place Cambridge avant Princeton seulement à cause du volume de publications supérieur de Cambridge. Oxford et Cornell, sont légèrement en-dessous, publient des ouvrages un peu moins théoriques, mais réellement excellents. Routledge publie en plus grand nombre, la qualité étant donc un peu plus inégale.

Etudes de sécurité, études stratégiques

  1. Princeton University Press
  2. Stanford University Press
  3. Cornell University Press
  4. Hurst publishers
  5. Routledge

Commentaires. Princeton UP sont incontestablement les meilleurs dans le domaine. Ils ne publient qu’un livre (ou deux maximum) par an sur les questions de sécurité, mais quel livre! Récemment, les ouvrages de Michael Horowitz ou d’Auerswald et Saideman (dont je vous reparlerai) se sont immédiatement élevés au rang de classiques. Certains seront peut-être surpris que je classe Stanford avant Cornell, la collection « Cornell studies in security affairs » ayant accueilli nombre d’ouvrages majeurs des trois dernières décennies. Que l’on ne s’y trompe pas, les publications récentes sont toujours absolument excellentes, mais je dois reconnaître que j’ai été récemment plus intéressé par les ouvrages publiés dans la collection « Security Studies » de Stanford UP. Affaire de goût, probablement. Hurst s’est récemment positionné sur le marché des « War Studies » mais a déjà accueilli plusieurs livres importants dans sa collection tels que ceux de Thomas Rid, Emile Simpson ou Antonio Giustozzi. Une collection très active, et très intéressante. Enfin, Routledge publie également de nombreux ouvrages dans les domaines des études de sécurité et des études stratégiques, et la remarque ci-dessus est toujours valable: la qualité va de l’intéressant à l’excellent.

Histoire militaire

  1. Oxford University Press
  2. Cambridge University Press
  3. University Press of Kansas
  4. Ashgate Publishers
  5. Basic Books

Commentaires. Dans le domaine de l’histoire militaire, le marché anglo-saxon est absolument saturé de nombreux éditeurs publiant en masse des comptes-rendus « épiques » de batailles, souvent à la gloire des Britanniques ou des Américains et inondant les rayonnages « military history » des librairies: il faut donc être prudent dans le choix des éditeurs. Oxford et Cambridge sont des références indiscutables (notamment car le volet « histoire militaire » bénéficie de la qualité générale de leurs collections historiques), mais des éditeurs moins connus tirent leur épingle du jeu. The University Press of Kansas, par exemple, sont les éditeurs des ouvrages de David Glantz, qui ont profondément renouvelé l’historiographie sur le front de l’Est durant la Seconde Guerre Mondiale, et Ashgate publie également des ouvrages très fouillés et valant le détour. Basic Books est un éditeur commercial et aime bien les titres un peu attractifs, mais publie des ouvrages importants tels que ceux de Timothy Snyder (traduit en Français sous le titre « Terres de Sang ») ou de Joe Maiolo, et mérite donc d’être suivi avec attention.

3 réflexions sur “Quels sont les meilleurs éditeurs anglo-saxons?

  1. Très intéressant. Puis-je vous demander votre TOP 10 des meilleurs périodiques (de ceux que vous aimeriez bien voir être référencés sur Milindex, par exemple). Cordialement
    Julie d’Andurain

    • Bonjour,
      Dans l’ordre, mes périodiques préférés seraient:
      1/ Security Studies
      2/ International Security
      3/ The Journal of Strategic Studies
      4/ Contemporary Security Policy
      5/ Survival
      6/ European Security
      7/ International Affairs
      8/ Parameters
      9/ Strategic Studies Quarterly
      10/ Defence Studies

      Dans des formats plus courts, je trouve les publications d’infinity journal et du journal of military operations enrichissantes, d’autant plus qu’elles sont gratuites.

      Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s