Edward Mead Earle et l’origine des « security studies » aux Etats-Unis

La revue International Security vient de mettre en ligne un podcast très intéressant autour d’Edward Mead Earle, l’auteur de la première version du célèbre Makers of Modern Strategy (traduit en France sous le titre Les Maître de la Stratégie). Vous pouvez également lire un article sur le même sujet ici.

Historien de formation, Earle comprit l’intérêt de réunir différentes disciplines (notamment des politistes et des physiciens) autour des questions de sécurité, et obtint le soutien d’institutions prestigieuses telles que l’université de Princeton, où il organisa un séminaire à l’Institute for Advanced Studies, ou la fondation Carnegie.  Parmi ses étudiants les plus célèbres, on peut compter Bernard Brodie ou Edward Carr. Accessoirement, il écrivit également un ouvrage sur les systèmes politiques de la IIIe et IVe république, ce qui traduit un intérêt pour la France également illustré par la présence de plusieurs auteurs français dans son anthologie.

On pense aux difficultés immenses de Gaston Bouthoul ou Hervé Couteau-Bégarie pour installer durablement leurs instituts dans notre pays, au sous-financement chronique de nos centres de recherche sur la défense et à l’absence de cursus universitaire similaire aux War Studies, et l’on soupire…

                              

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s