La Fin des Porte-Avions?

Signalée par E.V. (merci à lui), cette étude du Center for a New American Security, qui pose la question de la pertinence des porte-avions dans les conflits futurs.

Les marines sont traditionnellement organisées autour de capital ships, aujourd’hui des porte-avions. Or l’auteur, pilote de l’aéronavale et titulaire d’un doctorat, avance qu’avec le développement des missiles anti-navires, les coûts de développement et de maintien d’un porte-avion excèdent son utilité stratégique. Il propose d’organiser un nouveau modèle de forces autour de drones, de sous-marins et de frappes précises à l’aide de missiles de croisière.

Une étude qui dérange, comme le promet le titre de la collection dans laquelle elle est publiée.

First Report in New CNAS "Disruptive Defense Papers" Series Urges U.S. Navy to C

Une réflexion sur “La Fin des Porte-Avions?

  1. je suis plutôt d’accord avec eux. Un BPC avec catapulte EM et embarquant des drones navalisés et ravitaillable en vol type Neuron pour le air-air (voir air-mer) et intervention rapide, et des drones type GlobalHawk pour le soutien/renseignement/etc… en général… ça serait beaucoup moins chère qu’un Pan et probablement plus efficace sur le long terme.

    idem pour le SNA multi mission avec de nombreux missile de croisière, idéal pour détruire les forces qui défendent les côtes (voir même détruire les silos lanceur des fameux missiles chinois « tueur de porte avion »).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s