Security Studies

Le dernier numéro de la revue Security Studies a été publié et, comme toujours, c’est un vrai bonheur (Security Studies est ma revue préférée).

On y trouve notamment un dossier sur la question des « coûts d’audience » (audience costs). Il s’agit d’une notion importante, introduite brièvement par Schelling, mais principalement par Fearon dans un célèbre article de 1994. Le raisonnement est le suivant. En cas de tensions internationales, les leaders démocratiques, qui doivent rendre compte à leur électorat (l’audience), sont plus enclins à appliquer les menaces qu’ils ont proférées, à cause de la pression de l’opinion publique. En gros, comme ils ne peuvent pas se déjuger, ils ne menaceront un Etat que s’ils savent que les menaces seront potentiellement suivies d’effets et sont donc plus inflexibles, ce qui leur donne un avantage comparatif dans les négociations. En revanche, les dirigeants des régimes autoritaires n’ont pas cette pression de la population, et peuvent donc plus facilement menacer (gesticuler), mais aussi se rétracter et céder du terrain.

Les articles de ce dossier reviennent sur cette notion et la discutent en détails: un excellent exemple de progression de notre compréhension des phénomènes stratégiques.

Je note aussi un excellent état de l’art réalisé par Stephanie Carvin sur les assassinats ciblés, notamment en ce qui concerne le débat portant sur leur efficacité et leur moralité. Une très bonne référence pour de futurs travaux sur le sujet.

The Trouble with Targeted Killing

Une réflexion sur “Security Studies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s