Never Forget National Humiliation: Historical Memory in Chinese Politics and Foreign Relations

Zheng Wang, universitaire d’origine chinoise enseignant aux Etats-Unis, nous livre ici une étude de la récupération de l’histoire chinoise par le parti communiste à des fins d’édification et de contrôle du peuple. En particulier, il montre que les dirigeants politiques ont réussi à imposer un discours selon lequel la Chine aurait été la victime de cent ans d’exploitation et d’humiliation de la part de l’occident, et qu’il est donc temps pour elle de prendre sa revanche, et la place qu’elle mérite.

Il est particulièrement intéressant de suivre l’auteur lorsqu’il montre en quoi ce discours dominant influe sur la politique étrangère chinoise. Un ouvrage à lire pour compléter les approches de la Chine se focalisant sur son expansion militaire et son développement économique et en comprendre certains des ressorts fondamentaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s